#FILMS
Liste non exhaustive

(titre à venir), Cédric Klapisch, 2018.
Place des Victoires, Yoann Guillouzouic, 2018.
Le flic de Belleville, Rachid Bouchareb, 2018.
L’amant double, François Ozon, 2017.
Frantz, François Ozon, 2016.
Chocolat, Roschdy Zem, 2015.
Taj-Mahal, Nicolas Saada, 2014.
La voie de l’ennemi, Rachid Bouchareb, 2014.
Casse-tête chinois, Cédric Klapsich, 2013.
Belle et Sébastien, Nicolas Vanier, 2013.
The Love Punch, Joel Hopkins, 2013.
Les Gamins, Anthony Marciano, 2012.
Nuit Blanche, Frédéric Jardin, 2011.
Ma part du gâteau, Cédric Klapisch, 2010.
Mon pote, Marc Esposito, 2010.
L’Épervier, Stéphane Clavier, 2010.
Hors-la-loi, Rachid Bouchareb, 2010.
Espion(s), Nicolas Saada, 2009.
Un conte de Noël, Arnaud Desplechin, 2008.
Cyprien, David Charhon, 2008.
Ricky, François Ozon, 2008.
Les randonneurs à Saint-Tropez, Philippe Harel, 2008.
Ce soir je dors chez toi, Olivier Baroux, 2007.
L’Avion, Cédric Kahn, 2005.
Michou d’Auber, Thomas Gilou, 2005.
Indigènes, Rachid Bouchareb, 2005.
Les Poupées Russes, Cédric Klapisch, 2004.
Un long dimanche de fiançailles, Jean-Pierre Jeunet, 2004.
Podium, Yann Moix, 2004.
Lovely Rita, Stéphane Clavier, 2003.
Ah! Si j’étais riche, Munz et Bitton 2002.
Ni pour ni contre, Cédric Klapisch, 2002.
Laisse tes mains sur mes hanches, Chantal Lauby, 2002.
Sur mes lèvres, Jacques Audiard, 2001.
Reines d’un jour, Marion Vernoux, 2001.
La vérité si je mens 2, Thomas Gilou, 2001.
L’Auberge espagnole, Cédric Klapisch, 2001.
Le fabuleux destin d’Amélie Poulain, Jean-Pierre Jeunet, 2000.
Le vélo de Ghislain Lambert, Philippe Harel, 2000.
Peut-être, Cédric Klapisch, 1999.
La voie est libre, Stéphane Clavier, 1997.
La vérité si je mens, Thomas Gilou, 1997.
Les randonneurs, Philippe Harel, 1996.
Le jour et la nuit, Bernard-Henri Lévy, 1996.
Un air de famille, Cédric Klapisch, 1996.
Un samedi sur la terre, Diane Bertrand, 1996.
Chacun cherche son chat, Cédric Klapisch, 1995.
Riens du tout, Cédric Klapisch, 1992.
Ce qui me meut, Cédric Klapisch, 1989.

 
#TV
Liste non exhaustive

Victor Hugo, Ennemi d’Etat, Iris Bucher, 2018.
Dix pour cent, Fanny Herrero, 2015, 2016, 2017.
Versailles, Simon Mirren, David Wolstencroft, 2015.
L’Épervier, Stephane Clavier, 2011.
Braquo, Olivier Marchal, 2009.
Engrenages, Alexandra Clert et Guy-Patrick Sainderichin, 2005.

 
#PUB
Liste non exhaustive

Adidas, Bouygues Telecom, Carrefour, Decathlon, Leclerc, Groupe ING, McDonald’s, L’Oréal, Renault…

 
#BIO

Luc Desportes est né en 1965 à Suresnes, d’un couple d’architectes.
Au pied de leur immeuble : un cinéma de quartier, où Luc aime passer ses heures perdues…
Il développe sa passion pour la narration à travers le dessin, d’abord à l’École Supérieure des Arts Appliqués Duperré, puis à l’École Nationale Supérieure des Beaux-Arts, où il rencontre le réalisateur Cédric Klapisch qui prépare alors le tournage de son premier court-métrage. C’est son premier pas dans l’univers du storyboarding.
L’année suivante, il travaille avec Jean-Pierre Jeunet sur le scénario du film « Le Fabuleux Destin d’Amélie Poulain ».
Les années suivantes, il élargit ses domaines d’activité : l’illustration (Hachette, Bayard), la bande-dessinée (Casterman), et bien-entendu la télévision et la publicité.

———

Luc Desportes was born in 1965 in Suresnes, a son of architects.
At the foot of his building: an arthouse cinema, where Luc likes to spend his free time…
He develops his passion for storytelling through drawing, first at Duperré School of Applied Arts, then at École Nationale Supérieure des Beaux-Arts, where he meets film director Cédric Klapisch who produces his first short film. This is his first step into storyboarding.
The following year, he worked with Jean-Pierre Jeunet on the screenplay of «Amélie».
He then widened his activity with illustration (Hachette, Bayard), comics (Casterman), TV and advertising.